Garantie Décennale Façadier

Besoin d'aide ? Horace BOURGY, fondateur d'INIXIA répond à vos besoins au 01 85 56 82 97

Lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Tout savoir sur les assurances professionnelles proposées par le courtier INIXIA !

La Garantie Décennale Façadier, vous couvre en cas de sinistre apparu dans les 10 années qui suivent la livraison du chantier.

Façadier, vous êtes un acteur majeur dans le secteur du bâtiment. Vos missions sont de protéger, imperméabiliser et isoler l’extérieur des habitations. Mais votre métier comporte de nombreux risques. En effet, l’activité comporte de longs déplacements et le travail nécessite parfois des horaires adaptés aux contraintes techniques et météorologiques (temps de séchage, reprise, intempéries). Dans de telles conditions un sinistre peut vite arriver et avoir des conséquences désastreuses pour votre activité.

L’assurance responsabilité civile décennale, prend en charge les frais de réparation en cas de sinistre survenue après la livraison du chantier. Qu’est-ce que la Garantie Décennale Façadier ? Pourquoi souscrire ? Que couvre la Garantie Décennale Façadier ? INIXIA courtier spécialisé en assurance décennale répond à vos différentes questions sur la Garantie Décennale Façadier ici.

Un Façadier dans un chantier en construction sur une estrade recouvre le mur

Qu’est-ce que la garantie décennale Façadier ?

Façadier, en tant que professionnel du BTP, vous êtes soumis à la responsabilité décennale. La responsabilité décennale est encadrée par la loi Spinetta. Selon cette loi, vous êtes tenue responsable des dommages survenus après la fin des travaux. Ces dommages doivent affecter la solidité, l’habitabilité et l’usage de l’ouvrage et ses équipements. La Garantie Décennale Façadier les frais de dédommagement liés à votre responsabilité civile.

Chez INIXIA, nous vous accompagnons à chaque étape de la mise en place du contrat d’assurance. Nous recherchons et négocions pour vous les meilleurs contrats d’assurance RC décennale avec un conseiller à votre disposition.

 

 

Pourquoi souscrire à l’assurance RC décennale Façadier ?

La Garantie Décennale Façadier est obligatoire pour les intervenants dans le bâtiment. Avant le début des travaux, l’assurance dommage ouvrage du maître d’ouvrage exige une attestation nominative d’assurance. Sans cette attestation, le maître d’ouvrage ne vous laissera pas intervenir sur le chantier.

De même, sans cette assurance décennale votre entreprise ou auto-entreprise et sous le joug de nombreux risques.

  • Dommages matériels
  • Dégradation
  • Omission
  • Malfaçon
  • Erreur
  • Fissure

Effectivement, les répercussions en cas de préjudices relevant de votre assurance RC décennale la Façadier peuvent paralyser votre activité. Le prix à payer est très élevé que ce soit

  • Pertes financières
  • Poursuite judiciaire
  • Indemnisation
  • Dette
  • Paralysie de vos activités
  • Perte de client
  • Mauvaise réputation

Votre entreprise peut être complètement paralysée.

Par ailleurs, l’assurance couvre les interventions de vos collaborateurs et sous-traitants. Une bonne couverture RC décennale artisans du BTP est aussi un gage de professionnalisme apprécié par vos clients. Enfin, cette assurance est un avantage concurrentiel qui favorise le choix de vos clients de faire appel et recommander vos services.

 

Quelles sont les exclusions de la garantie décennale Façadier ?

Professionnel du BTP, l’assurance RC Décennale Façadier ne prend pas en charge dans les cas suivants.

  • Dommages liés à l’utilisation quotidienne,
  • Travaux d’entretien,
  • Rénovation du bien immobilier
  • Usure normale
  • Dégradation n’affectant pas la solidité ou rendant le bien impropre à la propriété

 

 

Quel budget à prévoir pour l’assurance RC décennale Façadier ?

Le prix de la Garantie Décennale Façadier dépend de plusieurs facteurs.

En effet, l’assurance décennale entrepreneur individuel est différente de celle d’une entreprise avec un chiffre d’affaires et des effectifs plus importants. Voici quelques données que prennent en compte les assureurs.

  • Les techniques et procédés de construction utilisés,
  • Le niveau de qualification (Identification Professionnelle, compétence des dirigeants et des principaux responsables techniques),
  • L’historique de la société (ancienneté dans son domaine d’activité),
  • La nature de l’activité principale exercée,
  • La taille de l’entreprise,
  • Les garanties choisies,
  • Les franchises choisies
  • Le chiffre d’affaires,
  • Le type d’ouvrage,
  • La taille des chantiers sur lesquels vous intervenez.