Changer d’Assurance : nouvelle année, nouvelle résolu… résiliation !

Le 1er Janvier 2018 approche et c’est la date d’anniversaire de plusieurs contrats d’assurance. Le moment de regarder ce que proposent les concurrents afin de changer d’assurance est arrivé, INIXIA vous explique comment faire.

2018 s’annonce comme une année où les prix de l’assurance risquent d’augmenter.

Pourquoi vous faut-il changer d’assurance ?

En règle générale, il y a trois raisons de changer d’assurance :

  • Changer d’assurance permet de faire des économies, d’une année à l’autre il peut y avoir une hausse générale des prix de l’assurance et jeter un œil aux autres contrats proposant des meilleurs prix n’est pas une mauvaise idée, bien au contraire.
  • Le changement d’assurance crée une nouvelle adaptation de votre couverture par rapport à votre vie privée et professionnelle
  • Si vous souhaitez avoir de nouveaux services, négocier un meilleur prix et choisir les garanties dont vous avez besoins, changer d’assurance aura alors un réel intérêt pour vous.

Comment changer d’assurance ?

La loi Hamon, aussi appelé la loi Consommation, permet depuis le 1er janvier 2015 de résilier votre assurance (auto, moto, habitation…) quand vous le souhaitez après respect des 12 mois d’engagement. La plupart des contrats se terminent en début d’année, le mois de janvier est le moment opportun pour changer d’assurance.

La substitution de votre contrat d’assurance se fait en trois étapes :

  • Comparez les différentes offres d’assurance sur J’emprunte J’assure, vous devez compléter le simulateur 100% en ligne. Il faudra quelques minutes pour que l’on vous propose les offres les plus intéressantes du marché et les plus adaptées à votre profil et à vos besoins.
  • Changer d’assurance en souscrivant à un nouveau contrat chez votre nouvel assureur qui sera en charge de prendre l’ensemble des démarches de résiliation et de changement à votre place, dès lors, vous serez couvert de manière continue.
  • 30 jours après avoir souscrit à une nouvelle assurance, votre précèdent contrat se verra résilié et le nouveau s’activera.

La spécificité de la Mutuelle santé

La loi Hamon ne vise pas la mutuelle santé, en conséquent il n’est possible de résilier qu’à partir d’une date d’échéance annuelle de votre contrat.

La Mutuelle Santé est reconduite chaque année de manière tacite, ainsi l’assureur est dans l’obligation de vous rappeler la date limite de votre contrat, date à laquelle vous pouvez bien évidemment le résilier.

La loi Chatel, publié en 2005, dit que si l’assureur ne prévient pas l’assuré de sa possibilité de résilier 15 jours avant la fin de la période de résiliation, l’assuré peut résilier son contrat à tout moment et sans aucun frais.

Grâce à la loi Chatel de 2005, si vous n’êtes pas prévenu au moins 15 jours avant la fin de la période de résiliation, vous pourrez résilier à tout moment, sans frais.

Des cas spécifiques existent cependant qui permettent à l’assuré de résilier sa Mutuelle Santé en dehors de l’échéance : changement de situation professionnelle et/ou personnelle, souscription à une autre mutuelle d’entreprise, augmentation de votre prime sans aucune justification…

Le cas de l’assurance emprunteur

En 2016, vous avez surement pu suivre les débats sur la loi Sapin 2, autour de la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Cette mesure, qui a été adoptée par les députés et les sénateurs a été rejeté par le Conseil constitutionnel.

Ainsi, il n’est possible de résilier son assurance emprunteur que durant les 12 premiers mois suivant la souscription.

2 novembre 2017

Blog


Poster un commentaire