6 astuces pour optimiser sa cybersécurité

Vous êtes dirigeant d’entreprise (TPE, PME, ETI, GE), ou d’une association ou vous souhaitez vous lancer votre à votre compte ? Ou encore, vous êtes RSI, SSI, DSI ? Et, vous désirez en savoir plus sur les moyens de protéger vos données numériques ? Dirigeant d’entreprise ou Association, peu importe que vous n’avez aucune notion en cybersécurité ou que vous avez déjà une cyber protection très efficace, cet article est fait pour vous.

Des dés avec le mot assurance Cyberrisques et Cyberespace

6 astuces les plus efficaces pour protéger vos données numériques sans logiciel de protection

 

« Le principal problème des petites structures, c’est la méconnaissance du sujet, que ce soit le risque technique de perte des données sans back-up, ou le risque de non-conformité lié à la mauvaise gestion des données. La sensibilisation est souvent externe, soit suite à un incident (technique ou de gestion), soit de par les exigences des clients. » Nicolas Samarcq, trésorier de l’Association française des correspondants à la protection des données à caractère personnel (AFCDP).

Dirigeant d’entreprise ou d’Association, vous êtes la cible privilégiée des cyberattaques. Voici 6 astuces les plus efficaces pour protéger vos données numériques sans logiciel de protection.

 

1. Prise de conscience

À l’ère du numérique & du télétravail, les collaborateurs doivent développer une culture en cybersécurité. Le problème en entreprise est que la plupart des collaborateurs n’ont pas conscience des enjeux en cybersécurité. Ils ne connaissent pas les moyens de prévention. Ce n’est généralement et malheureusement qu’après les premières cyberattaques qu’une entreprise développe un système de protection informatique.

 

2. Nettoyage de bases de données

Cette opération consiste à corriger ou à supprimer les données erronées et susceptibles d’entraver la bonne marche de l’entreprise. Sans compter les risques liés au non-respect de la législation en vigueur (RGPD) LIEN

De nombreuses entreprises n’ont ni le temps, ni les ressources pour procéder au nettoyage de leurs bases de données. Des sociétés spécialisées (Experian, MailKitchen…) peuvent s’en charger.

 

3. Mots de passe complexes

Les mots de passe sont la clé qui ouvre l’accès à vos données personnelles. Vous devez savoir identifier un mot de passe fort et le retenir. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser une phrase courte et de la changer tous les 6 mois.

 

4. Ne pas mélanger les différentes données

Le transfert des données augmente le risque. Également, mélanger vos données professionnelles et personnelles augmente les failles dans votre système de sécurité.

 

5. S’assurer que les sous-traitants sont en règle

Les grandes entreprises sont souvent très bien protégées face au cybermenaces, mais les sous-traitants de ces structures n’ont pas le niveau de protection de ces dernières. C’est un facteur à ne pas négliger, car les cybercriminels utilisent ces entreprises pour atteindre les grandes structures.

 

6. L’assurance Cyber Risques

Cette garantie optionnelle protège vos données face aux cybercriminels. En tant qu’entreprise ou association, vous utilisez du matériel et des logiciels informatiques très onéreux. La garantie cyber comprend les frais d’intervention en cas de cyberattaque et les pertes d’exploitation consécutives.

INIXIA, met à votre disposition un Conseiller dédié pour vous accompagner dans la mise en place d’un contrat d’assurance. Ce Conseiller négocie pour vous les prix des meilleures assurances, auprès de +50 compagnies. Il s’assure que les garanties de l’assurance soient parfaitement adaptées à vos besoins et en assure le suivi dans le temps.

 

 

7. Bonus : « si c’est gratuit, c’est toi le produit ! »

Sur internet, nous avons accès à une source intarissable d’information gratuite. C’est un grand pas vers un libre accès aux savoirs, ainsi qu’à des services numériques, des réseaux sociaux, des sites d’information, des jeux et applications… Mais, attention !

Certaines structures récupèrent vos données et les revendent ou les utilisent pour une tout autre finalité que dans l’accord initial.

 

8. Bonus 2 : l’équipement

Vous ne pouvez plus, à l’heure actuelle ignorez le minimum requis en matière de protection. Equipez-vous a minima d’un anti-virus payant et mettez-le à jour dès qu’il vous sollicite. Un pare-feu à jour doit également être déployé. Choisissez ensuite un hébergeur de données renommé. Nous sommes ici vraiment sur l’équipement de base permettant ensuite l’étude d’une assurance cyber.

 

Ainsi, ces 8 astuces vous permettront une protection de premier niveau de vos données numériques.

 

INIXIA s'engage à aller plus loin pour vous

 


Poster un commentaire