Assurance de prêt en cas de décès du co-emprunteur

Vous êtes sur le point de concrétiser votre projet immobilier avec un prêt immobilier. Mais avez-vous pensé à tous les risques, y compris le décès d’un co-emprunteur ? Ce n’est pas agréable à envisager, mais absolument crucial.

serrage de main entre l'assur

 

Image de remerciement

Merci, votre demande a bien été envoyée!

Projet
Situation
Coordonnées

Vous souhaitez une assurance pour :

{{ option.text }}

Banque sollicitée ?

Sélectionnez bien votre banque prêteuse, les exigences de garantie peuvent changer d’une banque à l’autre ! Cela impactera donc le tarif de votre assurance de prêt.

{{ option.text }}

Objet du prêt

{{ option.text }}

Personne(s) à assurer

{{ option.text }}

Prêt(s) immobilier à assurer n°{{ i + 1 }}

{{ errors.first(`loanType-${i}`) }}
{{ errors.first(`loanAmount-${i}`) }}
%
{{ errors.first(`loanRate-${i}`) }}
ans
{{ errors.first(`loanDurationYears-${i}`) }}
mois
{{ errors.first(`loanDurationMonths-${i}`) }}
{{ errors.first(`loanDeferredPeriod-${i}`) }}
{{ errors.first(`firstPaymentMonth-${i}`) }} {{ errors.first(`firstPaymentYear-${i}`) }}

Informations de l'emprunteur

Ces informations sont nécessaires pour éditer un devis qui puisse être présenté à votre banque

Civilité
{{ errors.first('borrowerGender') }}

Informations du co-emprunteur

Ces informations sont nécessaires pour éditer un devis qui puisse être présenté à votre banque

Civilité
{{ errors.first('coBorrowerGender') }}
Fumeur
{{ errors.first('coBorrowerSmoker') }}

Vos coordonnées

Promis pas de spams ! Nous respectons une Politique d'utilisation des données personnelles conforme au RGPD

J'accepte de recevoir la newsletter
J'accepte de recevoir les informations sur les offres et produits d’assurance proposés par INIXIA.
{{ errors.first('productInformationConsent') }}

 

Qu’est-ce que l’Assurance de prêt en cas de décès du co-emprunteur ?

Importance de la souscription

L’assurance de prêt immobilier est un filet de sécurité vital pour vous et votre co-emprunteur. Vous vous demandez peut-être pourquoi une telle assurance est cruciale. Imaginez un scénario dans lequel l’un des emprunteurs décède subitement. Non seulement le co-emprunteur survivant doit gérer le choc émotionnel, mais il est également confronté à l’énorme fardeau financier du remboursement du prêt immobilier. C’est là qu’intervient l’assurance de prêt immobilier. Elle couvre les échéances du prêt, permettant ainsi aux héritiers et au co-emprunteur de ne pas être engloutis par les dettes. Cette assurance peut prendre en charge tout ou partie du capital restant dû, selon les termes de votre contrat d’assurance.

Loi Lemoine et résiliation

Saviez-vous que vous pouvez changer d’assurance co-emprunteur à tout moment suivant la signature de l’offre de prêt ? C’est ce que permet la Loi Lemoine. Vous n’êtes donc pas bloqué avec une assurance qui ne vous convient pas ou qui est trop chère. Ce droit vous donne la liberté de faire jouer la concurrence, de comparer les offres d’assurance et éventuellement de passer à un assureur qui propose de meilleures conditions ou des primes plus basses. Cette flexibilité peut se traduire par des économies significatives, sans compromettre le niveau de couverture.

 

Quelle la différence entre emprunter et co-emprunteur ?

Rôle et responsabilité de l’emprunteur

L’emprunteur est la personne qui contracte un prêt, généralement auprès d’une institution financière comme une banque ou un organisme prêteur. Il s’engage à rembourser le montant emprunté selon des modalités définies dans un contrat de prêt. Ces modalités incluent souvent le taux d’intérêt, la durée du prêt, et le montant des mensualités. L’emprunteur est le principal responsable du remboursement du prêt et doit se conformer aux exigences de l’assurance emprunteur si une telle assurance est souscrite.

Rôle et responsabilité du co-emprunteur

Le co-emprunteur, quant à lui, partage la responsabilité du prêt avec l’emprunteur principal. En cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur, le co-emprunteur est tout aussi responsable du remboursement du prêt. Cela signifie que l’organisme prêteur peut légalement réclamer le paiement au co-emprunteur si l’emprunteur principal n’est pas en mesure de respecter ses obligations financières. Le co-emprunteur bénéficie généralement des mêmes droits que l’emprunteur, y compris la capacité de changer d’assurance co-emprunteur dans certaines circonstances, et il est également éligible pour les mêmes types de protections d’assurance que l’emprunteur principal.

En résumé, alors que l’emprunteur est le principal contractant du prêt, le co-emprunteur en partage la responsabilité, ce qui ajoute une couche de sécurité pour l’organisme prêteur et peut également faciliter l’approbation du prêt en cas de faible solvabilité de l’emprunteur principal.

 

 

Comment fonctionne le partage de quotités en cas de décès du co-emprunteurs ?

Qu’est-ce que la quotité ?

La quotité représente le pourcentage du capital restant dû que chaque co-emprunteur souhaite couvrir par le biais de l’assurance de prêt en cas de décès ou d’invalidité. Cette notion est cruciale car elle détermine dans quelle mesure l’assureur interviendra pour régler le solde du prêt immobilier si un des co-emprunteurs venait à disparaître ou à être invalidé. Les options pour la répartition de la quotité peuvent varier : elles peuvent être partagées de manière égale entre les co-emprunteurs, ou ajustées selon les revenus de chacun pour refléter une répartition plus équilibrée de la charge financière.

Répartition entre emprunteurs

Il est essentiel de bien répartir les quotités entre les emprunteurs. Un choix malavisé pourrait mettre votre co-emprunteur, ou vous-même, dans une situation financière périlleuse en cas de décès ou d’invalidité. Par exemple, si un des co-emprunteurs a une quotité de seulement 30%, cela signifie que l’assurance ne couvrirait que 30% du capital restant dû en cas de sinistre, laissant l’autre co-emprunteur responsable du remboursement des 70% restants. Il est donc important de discuter ouvertement avec votre co-emprunteur et de consulter un conseiller financier ou un courtier spécialisé pour faire le choix le plus judicieux. Une répartition soignée des quotités peut non seulement protéger les intérêts financiers de chaque partie, mais également préserver la stabilité financière des héritiers en cas de décès.

 

Que couvrent les assurances en cas de décès invalidité du co-emprunteurs ?

Les assurances de prêt vont souvent au-delà de la simple garantie décès.

Invalidité permanente

Elles peuvent inclure une couverture pour invalidité permanente, qui s’active lorsque l’emprunteur est déclaré médicalement inapte à exercer toute activité professionnelle, que cette invalidité soit totale ou partielle. Cette clause assure que l’assureur prendra en charge une partie ou l’intégralité des mensualités restantes du prêt, en fonction de la quotité assurée.

Incapacité temporaire de travail (ITT)

De plus, certains contrats proposent une garantie en cas d’incapacité temporaire de travail (ITT). Cette garantie est essentielle pour ceux qui pourraient être dans l’incapacité de travailler pendant une période limitée, due à une maladie ou un accident, par exemple. Elle assure le paiement des échéances du prêt pendant la période d’incapacité.

Ces garanties supplémentaires fournissent une couche de sécurité supplémentaire pour les emprunteurs et leurs familles, rendant le choix de l’assurance de prêt encore plus crucial.

 

Quels sont les risques de ne pas souscrire à une assurance de prêt ?

Perte d’emploi

Souscrire à une assurance emprunteur peut également vous protéger contre les risques liés à une perte d’emploi. Dans une telle situation, vos mensualités pourraient être partiellement ou totalement couvertes, selon les termes de votre contrat d’assurance. Ne pas avoir cette couverture peut vous exposer à des difficultés financières majeures, comme l’incapacité de rembourser votre prêt, ce qui pourrait entraîner des conséquences juridiques et financières graves.

Incapacité de travail

De même, l’incapacité de travail due à une maladie ou un accident peut mettre en péril le remboursement de votre prêt si vous n’avez pas souscrit à une assurance. Sans ce filet de sécurité, les conséquences peuvent être désastreuses. Vous pourriez vous retrouver dans une situation où vous êtes incapable de respecter vos échéances, mettant ainsi en risque vos biens et augmentant le fardeau financier pour vous et vos proches.

En résumé, ne pas souscrire à une assurance de prêt peut vous exposer à des risques financiers élevés et mettre en danger votre stabilité financière à long terme.

 

Infographie sur les 4 points clés en cas de décès du co-emprunteurs

 

Comment éviter les pièges et choisir la meilleure offre d’assurance emprunteurs ?

Les pièges à éviter :

  • Avoir des garanties démesurées par rapport aux besoins
  • Se laisser séduire par les garanties et les services gadgets
  • Renoncer à faire jouer chaque année la concurrence
  • Penser qu’il est obligatoire de souscrire à l’assurance de prêt de sa banque

Courtier en assurance

Faire appel à un courtier peut vous aider à trouver la meilleure offre. INIXIA vous aide à gagnez du temps dans votre recherche, et trouve pour vous, la meilleure solution pour vous couvrir et au meilleur prix. Pas besoin de demander des devis auprès de plusieurs compagnies d’assurance, INIXIA le fait pour vous.