Assurance Emprunteur : Quels sont les garanties indispensables ?

La garantie IPT : la garantie d’Invalidité Permanente Totale (plus de 66% d’incapacité) permet à l’emprunteur d’avoir ses mensualités prises en charge en cas d’arrêt de travail.

La garantie ITT : L’incapacité temporaire de travail correspond à une impossibilité complète d’exercer l’activité professionnelle mentionnée dans le contrat d’assurance emprunteur. Elle s’applique en cas de constat médical suite à un accident ou à la suite d’une maladie. L’arrêt de travail ne peut dépasser 1095 jours, ensuite l’assuré passe en invalidité.

 

Pour les garanties Invalidité Permanente Totale (IPT) et Incapacité Temporaire Totale (ITT), il existe deux principes d’indemnisation :

L’indemnitaire : l’assurance rembourse votre échéance de prêt en fonction de la perte de revenu. Si la prévoyance de votre employeur et/ou de la Sécurité Sociale maintiennent la totalité de votre salaire, vous ne toucherez rien de votre assurance de prêt.

Le forfaitaire : l’assurance rembourse de la totalité de l’échéance (ou en partie selon le pourcentage de couverture choisi).  Avec ce système, vous êtes certain d’être totalement indemnisé par votre assurance de prêt même si votre rémunération est maintenue.

La garantie DC-PTIA : ce contrat assure le remboursement du financement en cas de décès ou d’incapacité totale de l’emprunteur. Elle permet d’éviter aux proches de supporter le remboursement de l’emprunt. La garantie perte totale et irréversible d’autonomie est accordée généralement jusqu’à l’âge de 65 ans, au-delà, seul le décès est garanti.

La garantie IPP : Cette garantie joue lorsque l’assuré se trouve dans l’impossibilité d’exercer à temps plein toute activité professionnelle ou occupation lui apportant gains et profits. Elle permet à l’emprunteur de ne pas supporter ses mensualités en cas d’accident de travail ou maladie.


Poster un commentaire