Quel prix pour une assurance de prêt immobilier ?

Besoin d'aide ? Horace BOURGY, fondateur d'INIXIA repond à vos besoins au 01 85 56 82 97

Lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Tout savoir sur les assurances professionnelles proposées par le courtier INIXIA !

Vous êtes un Particulier ou un Professionnel ? Vous souhaitez contracter un prêt immobilier, un prêt professionnel ou vous prévoyez d’en souscrire un ? Et, vous souhaitez en savoir plus sur le budget à prévoir pour votre assurance de prêt ? INIXIA, répondra à ces questions dans cet article.

L’assurance de prêt (Assurance Emprunteur = ADI – Assurance Décès-Invalidité) est une assurance exigée par les banques au moment de la souscription d’un prêt immobilier ou d’un prêt professionnel. Selon la loi, elle n’est pas obligatoire, mais aucune banque n’acceptera de vous faire un prêt sans une assurance emprunteur qui respecte les garanties minimales qu’elle exige. Cette assurance a pour objectif de vous protéger en cas de sinistre vous empêchant de rembourser vos échéances de prêt et donc, le capital restant dû de votre prêt. Mais quel est le budget à prévoir pour cette assurance ? Quels sont les facteurs à prendre en compte ?

une maison

Quels sont les facteurs à prendre en compte pour votre assurance emprunteur ?

Le budget dépend de plusieurs facteurs :

  • Base d’assurance : Capital restant dû (cotisations variables) ou Capital Initial (cotisations fixes ou « constantes »)
  • Montant du capital emprunté
  • Age de l’assuré
  • Etat de santé de l’assuré (sauf si vous rentrez dans les critères de la Loi LEMOINE)
  • Fumeur ou non-fumeur
  • Quotités en cas de pluralité d’emprunteurs
  • Profession de l’assuré
  • Sports pratiqués par l’assuré
  •  Zone géographique (voyages à l’étranger, expatriés)

Information ! IMPORTANT : pour rester couverts, pensez à déclarer à votre assureur tout changement de situation risquant d’impacter les conditions de votre couverture tel qu’un changement de statut professionnel, la pratique d’un sport à risques, des déplacements professionnels réguliers, le fait de se mettre à fumer etc..
Zoom sur la Profession exercée par l’assuré à la souscription

  • Il convient de porter une attention particulière à la profession déclarée :
  • Si l’emprunteur a une composante de travail physique ou de manutention dans son métier, vous devez absolument la déclarer à l’assureur.
  • Le secteur d’activité et la notion de profession à risque sont des éléments à prendre en compte. En cas de doute, vérifiez la liste des professions à risques.
  • La fréquence, la durée et les destinations des voyages professionnels doivent également être considérées. L’assuré devra, à l’affirmative, répondre à un questionnaire « risques de séjour ».

 

 

 

Assurance de prêt : tarifs fixes ou tarifs variables ?

Le type de tarif à retenir dépend bien souvent de la durée réelle de votre emprunt.

En effet, en France, la durée moyenne d’un prêt immobilier s’établit à 8 ans. Il est donc important de calculer le coût à huit ans de vos propositions d’assurance de prêt pour savoir qu’elle type de tarification retenir.

Les deux types de tarification en assurance de prêt professionnel sont les suivants :

  1. Tarif basé sur le capital initial = tarif constant (tarif fixe) :

L’emprunteur paye chaque mois la même somme pendant toute la durée du prêt.

Le type de tarification retenu systématiquement par les contrats groupe des banques.

Ce mode de tarification (cotisations fixes) est réputé plus cher de l’ordre de 20 à 30% qu’un tarif calculé sur le capital restant dû au jour du sinistre (cotisations variables).

L’assureur détermine la prime en partant du capital emprunté à l’origine sans tenir compte du fait que l’emprunteur rembourse chaque mois des échéances de prêt qui font que le capital qu’il doit à la banque au moment du sinistre (capital restant dû) est en réalité moins important que celui emprunté à la base.

Schéma représentatif d’une tarification constante :

Graphique linéaire

 

  1. Tarif basé sur le capital restant dû = tarif variable :

L’emprunteur paye un tarif mensuel différent d’une année sur l’autre, car l’assureur tient compte du fait qu’il rembourse chaque mois une quote-part du capital qu’il a emprunté à la banque et que donc, en cas de sinistre l’assureur n’aura pas à payer le montant initialement emprunté.

Parallèlement, l’assureur tient aussi compte du fait que plus l’emprunteur avance en âge et plus il présente un risque de santé selon ses statistiques (tables d’expérience).

Type de tarification retenu généralement privilégié par les contrats en délégation, mais qui propose maintenant aussi des tarifs constants.

Schéma représentatif d’une tarification variable calculée sur le capital restant dû :

Schéma

Information ! Intéressant en complément d’un prêt professionnel : découvrez aussi la garantie Homme-Clé proposée par INIXIA !

Exemple de sinistre

Vous êtes amateur de parapente. Ne pratiquant plus depuis plusieurs années à la date de souscription de votre prêt, vous ne déclarez pas à l’assurance de prêt cette pratique. Toutefois, une opportunité professionnelle vous amène à déménager à proximité de la Montagne et vous reprenez progressivement la pratique, d’abord en tandem puis seul. Vous omettez de contacter votre assureur pour lui déclarer cette activité qui mériterait un avenant à votre contrat pour bien vous couvrir en cas de sinistre. Malheureusement, victime d’un accident lors d’un vol vous vous retrouvez en situation de handicap avec une invalidité permanente partielle. L’assurance emprunteur n’assurera ici aucune prise en charge, la pratique du parapente ne lui ayant pas été déclarée.